Skip to main content
Un atelier de formation des enseignants d’allemand à UL

Un atelier de formation des enseignants d’allemand à UL

L’Université de Lomé abrite, du 25 au 27 novembre 2022, un atelier de formation, « Initiation au programme Dhoch3 pour la formation universitaire des professeurs d’allemand en Afrique de l’ouest ». Cette formation à laquelle participent les enseignants d’allemand des universités du Togo, d’Abomey Calavi au Benin, de Winneba au Ghana et ceux de Bayreuth (Allemagne), permettra aux enseignants en germanistique d’appréhender de nouveaux concepts didactiques. L’objectif est de leur permettre de mieux intégrer la digitalisation dans l’enseignement de la langue allemande, mais aussi de renforcer la méthode didactique des professeurs d’allemand des lycées du Togo. .

Ouvrant les travaux de l’atelier, au nom du Président de l’Université de Lomé, le professeur Dodzi Komla Kokoroko, le directeur de la coopération universitaire à l’UL, le professeur Guillaume K. Ketoh, a salué l’initiative du Lecteur du DAAD au Département d’Allemand de la faculté des lettres, langues et arts de l’UL et a félicité les partenaires qui ont contribué à la tenue de cet atelier. L’organisation de cette formation est le fruit d’une bonne entente entre l’UL et son partenaire allemand du DAAD, les universités allemandes, mais aussi des pays voisins, a-t-il indiqué. Pour lui, cet atelier de formation, s’inscrit dans la vision du Président de l’UL et a invité les participants à en tirer les meilleurs profits avant d’ouvrir officiellement les travaux, en même temps, qu’une réunion du partenariat des instituts germanistiques (GIP) qui se tiendra la semaine prochaine à l’UL.

Pour le directeur de l’Institut national des sciences de l’éducation (INSE) de l’UL, le professeur Sena Akakpo Numado, l’atelier de formation initié, se tient 10 ans après que l’INSE a cessé la formation des enseignants d’allemand. Les modules prévus au programme de cette formation s’alignent bien sur les standards de l’UL, ausi, a-t-il invité ses collègues participants à bien saisir les contenus qui seront développés afin de renforcer leurs compétences dans l’enseignement par la plateforme « Moodle ».  

Auparavant, le Doyen de la faculté des lettres, langues et arts, (FLLA), le professeur Dotsè Yigbé et le lecteur du DAAD, Nicolas Leube ont manifesté leur satisfaction pour la tenue de l’ateleir dont les modules retenus cadrent avec l’orientation de l’enseignement à l’UL. Ils ont invité les participants au sérieux et à se sentir à l’UL comme chez eux.  

Un atelier de formation des enseignants d’allemand à UL.