Conférences-colloques-Manifestations Scientifiques à l'Université de Lomé

Conférences actuelles

Colloque Régional de Physique et Applications 2018

Université de Lomé, Département de Physique

01 BP: 1515

LOME-TOGO

 


Lomé, TG

juillet 23, 2018 – juillet 28, 2018

NB. For the english version of the conference web page, please look at your  right hand side and change, in the slot of "Langue", the option "Francais" to English.

Dans le cadre de la promotion de la recherche et de l'innovation en physique et ses applications pour le développement des pays africains, le réseau « Modeling and Simulation of Nanostructured Materials for Energy Application (MSNM-EA) » organise, en collaboration avec le département de physique de l’Université de Lomé et ses laboratoires de recherche, la première édition du Colloque Régional de Physique et Applications (CRéPAs2018) sous le thème: Calculs numériques et recherches expérimentales en physique des matériaux

Les échanges porteront sur toutes les problématiques liées à des besoins comme:

  • les énergies renouvelables (photovoltaïque),
  • les LEDS d’éclairage,
  • la recherche en physique des matériaux et ses domaines d’application,
  • la recherche sur les matériaux innovants,organiques, inorganiques et hybrides,
  • la contribution de la recherche à l'innovation et au développement régional.

Voir les détails de la conférence

Colloque Scientifique Internatinal du Laboratoire Interface Sciences du Sol, Climat et Production Végétale (LISSCPV)

Université de Lomé
Lomé, TG

mars 16, 2017 – mars 17, 2017

Colloque Scientifique International du Laboratoire Interface Sciences du Sol, Climat et Production Végétale (LISSCPV) de l’Ecole Supérieure d’Agronomie de l’Université de Lomé en partenariat avec l’Institut Togolais de Recherche Agronomique (ITRA) du Ministère de l’Agriculture de l’Elevage et de l’Hydraulique

Thème : LA RECHERCHE EN SCIENCES DE L’INTERFACE SOL-CLIMAT-VEGETAL ET ANIMALES ET LA RESILIENCE AGRICOLE

1. Contexte et justification

L’insécurité alimentaire et la pauvreté demeurent une préoccupation mondiale avec une importance accrue en Afrique où elles constituent un réel obstacle au développement. L’évidence est unanimement établie  sur le rôle indéniable de la production agricole qui représente une composante essentielle des économies. Dans la région ouest-africaine par exemple, elle contribue à plus de 30% à la création de la richesse et occupe plus de 60% des actifs. L’agriculture est donc vitale pour l’amélioration des indicateurs de croissance économique, de réduction de la pauvreté et de sécurité alimentaire et nutritionnelle. Mais le secteur agricole est de nos jours confronté à de nombreux défis dont l’un des plus importants est comment continuer par jouer effectivement son rôle original qui est de satisfaire les exigences alimentaires pour une jeune et rapidement croissante population. En Afrique sub-saharienne, la production alimentaire devrait augmenter de 70%  d’ici à 2050 pour répondre aux besoins calorifiques de la population.  Malheureusement, l’habilité du secteur à atteindre ce but est fortement menacée par la diminution des terres arables à cause de la dégradation de l’environnement et l’utilisation de plus en plus compétitive des ressources en terre, les coûts élevés et l’accessibilité/disponibilité potentiellement compromises  des intrants agricoles, le changement climatique et l’érosion progressive de la biodiversité végétale et animale. Conscients du danger socio-économique que constituent la famine et la pauvreté, les gouvernements, la communauté internationale et la communauté scientifique en recherche-développement ont déployé d’énormes efforts pour soutenir et améliorer le secteur agricole. C’est ainsi qu’au cours de ces dernières années, d’importants fonds ont été injectés dans le secteur et de nombreux travaux de recherche-développement y on été effectués. Les efforts en matière de  recherche-développement ont porté entre autre sur trois grandes entités du système agricole que sont le sol, le climat et le matériel végétal et animal. Globalement, ces efforts restent peu fructueux principalement parce que la production agricole s’est retrouvée devant un autre défis d’envergure lequel est comment produire suffisamment de nourriture de façon durable. C’est ainsi que plusieurs études socio-économiques ont mis un accent particulier sur la nécessité de revoir les efforts dans le secteur agricole afin de promouvoir la synchronisation de la production et de la demande alimentaire dans le temps et dans l’espace. Etant donné la complexité du système global de la production agricole, garantir une telle synchronisation a plus de chance d’être un mythe qu’une réalité si la communauté scientifique en recherche-développement continuent d’opérer en rang dispersé par rapport aux trois principales entités (sol, climat et matériel végétal et animal) du système.  Il est donc désormais plus que indispensable de travailler en synergie afin de développer des paquets technologiques innovants basés sur l’agrégation et l ‘intégration des résultats de recherche sur le sol, le climat et le matériel végétal et animal pour une production agricole améliorée et durablement résiliente.

2. Objectifs

Le colloque scientifique international sur la Recherche en Sciences de l’Interface Sol-Climat-Végétal et animales et la Résilience Agricole a pour objectifs de:

  • faire le bilan des travaux de recherche clés en sciences du sol, climat et matériel végétal et animales relatifs à l’amélioration et la durabilité de la production et la résilience agricoles au cours des 10 dernières années ;
  • valider les résultats de recherche non encore publiés en sciences de l’interface sol-climat-matériel végétal et animales liés à l’amélioration et la durabilité de la production et la résilience agricoles, au cours des 5 dernières années ;
  • définir de nouveaux paradigmes de recherche-développement sur la base de l’intégration de la recherche en sciences de l’interface sol-climat-matériel végétal et animales ;
  • capitaliser les acquis en recherche-développement sous forme de publications (actes du colloque, articles scientifiques et fiches techniques).

3. Critères d’acceptabilité des contributions

Les contributions éligibles doivent :

• être des résultats des études achevées ou encours réalisation ;

• s’insérer dans la thématique de la Recherche en Sciences de l’Interface Sol-Climat-Végétal et animales et la Résilience Agricole

• être présentées sous la forme d’articles avec la structuration suivante :

  • Titre (au plus 22 mots)
  • Auteurs
  • Adresse des auteurs avec l’institution/structure d’attache et contacts (tel, e-mail) précis
  • Résumé (au plus 250 mots) avec 6 mots clés au maximum
  • Abstract  (no more than 250 words) with no more than 6 key words
  • Introduction faisant ressortir clairement la problématique de l’étude
  • Matériel et méthodes
  • Résultats et discussion dans deux chapitres différents ou bien Résultats et discussion dans le même chapitre
  • Conclusion
  • Références bibliographiques

• être rédigées suivant le format A4, Portrait, police Arial, taille 12 pts, espacement multiple 1,15. Le texte du résumé/abstract est rédigé avec la police Arial mais taille 11pts ;

4. Condition de participation

4.1 Invitation des participants

Les contributions remplissant les critères d’acceptabilité ci-dessus définis seront retenues. Leurs auteurs recevront l’invitation des organisateurs.

4.2 Prise en charge des participants

Chaque participant au colloque assure sa prise en charge sauf si une autre notification en ce sens lui est faite.

4.3 Présentation des communications :

Les communications orales, en français ou en anglais, doivent faire l’objet de présentation  «Power Point» précisant le titre de l’étude, ses objectifs, les matériels et méthodes utilisés (succincts) et les résultats saillants obtenus. La présentation n’excèdera pas quinze (15) minutes.

4.5 Date et adresses de dépôt des contributions et dates du déroulement du colloque :

Les contributions sont attendues au plus tard le 15 février 2017  à 18 heures et sont envoyées  exclusivement via le site web suivant offert par la Direction de  la Recherche de l’Université de Lomé:

http://manifestations.univ-lome.tg/index.php/colloque/Colloque-LISSCPV

Le colloque  se déroulera du 22 au 24 février 2017 sous la forme de présentations en séances plénières et de travaux de groupes, avec des échanges et des discussions fructueux. Les différents travaux sur la thématique du colloque seront passés en revue. Une traduction simultanée si nécessaire sera assurée lors des séances plénières.

5. Correspondance

Toute autre information en rapport avec le colloque doit être adressée à la Présidence du Comité d’Organisation par le biais des contacts suivants :

E-mail:

mianikpo@yahoo.com ; Téléphone: +228 90 12 33 90  / 22 25 41 97

b_bonfoh@yahoo.fr ;  Téléphone: +228 90 05 30 59

ayevababa@yahoo.fr ;   Téléphone: +228 90 01 13 34

joelatiglo@yahoo.fr ;  Téléphone: +228 90 75 05 02

 

Voir les détails de la conférence

COLLOQUE INTERNATIONAL:INTEGRATION REGIONALE PAIX ET DEVELOPPEMENT DANS L’ESPACE CEDEAO

Université de Lomé
Lomé, TG

mai 23, 2017 – mai 27, 2017

Le LaDySIR, en collaboration avec le CPR-SPD, se propose de réfléchir sur ces questions en vue d’une meilleure appréhension des forces et limites de cette organisation régionale.

La CEDEAO est aujourd’hui une organisation dont la structure administrative est assez complexe. Les chercheurs ont la latitude de traiter de tous les aspects touchant à la Communauté (ses instances décisionnelles, ses instruments juridiques, son administration générale, ses réformes, ses décisions et leurs impacts directs et indirects sur les populations de la sous-région, etc.).

Voir les détails de la conférence